Des toits végétalisés extensifs axés sur la biodiversité combinés à l’énergie solaire – une pratiques innovante en Suisse

L'énergie renouvelable solaire et les toits verts ont déjàune longue histoire dans la ville de Bâle (Suisse). Cette expérience, àtravers la conception et l'adaptation, fait partie de la contribution Suisse au projet Biosolar roof.

 CH 4 Blog1

Bâle-ville : Capitale des Toits verts

La ville de Bâle en Suisse a la plus grande superficie de toits verts par habitant dans le monde. La vulgarisation de toits verts a étéen son temps encouragée par une combinaison d'incitations financières et de réglementations d'urbanisme.

Les normes de construction imposent l'utilisation de la végétation sur les toits de la ville depuis la mise en place d'une loi en 2002. Les initiatives visant àaccroître la présence de toits verts àBâle ont d'abord étéportées par des programmes d'économies d'énergie, puis par la suite par la sensibilisation àla conservation de la biodiversitéurbaine. Depuis lors beaucoup de toits de la ville sont logiquement constitués d'une combinaison de panneaux solaires et de végétaux.

 CH 4 Blog2

La biodiversité et l'énergie - le moteur

Réduire la consommation énergétique des bâtiments et protéger la biodiversité ont étéles principaux facteurs de motivation pour l'extension de la couverture végétalisée des toits de Bâle. Au départ, la municipalitéa exploréla végétalisation comme mesure d'économie d'énergie pour les bâtiments. Ils ont ainsi - au milieu des années 1990 - étéfinancés par la ville elle-même pendant une période de deux années afin d'y sensibiliser les gens et de stimuler leur intérêt. Encouragépar le succès de ce projet, des fonds ont par la suite été débloqués afin de financer une étude portant sur les avantages et l'importance de la biodiversitésur les toits et sur le fait qu'ils soient effectivement considérés comme des surfaces de compensation écologique. Aujourd'hui il est avéréque les toits végétaux offrent des solutions aux perturbations du changement climatique en limitant le ruissellement des eaux de pluie et en réduisant la température dans les zones urbaines.

 CH 4 Blog3

Un soutien pour la biodiversité

Dans une étude de la ZHAW (Université des sciences appliquées de Zurich), il a étéprouvéque la diversité, en particulier pour les coléoptères, peut être augmentée en combinant toits verts extensifs avec panneaux solaires. L'installation de panneaux peut diversifier l'habitat et ainsi fournir des conditions de vie meilleures pour les insectes. Pourquoi? Parce qu'il y aura plusieurs parties situées àl'ombre (complète ou mi-ombre) et de ce fait de différents niveaux de rétention d'humiditédans le substrat sous et derrière ces panneaux. Cela signifie qu'il y a de meilleures conditions et variations pour la diversitéde la végétation et donc une plus grande diversitéd'espèces d'invertébrés et en particulier de pollinisateurs.

 CH 4 Blog4

Amélioration de la production d'énergie

L'étude a également confirméque la végétalisation a également un effet positif sur la production de l'énergie solaire. L'évapotranspiration des plantes permet de mieux refroidir les panneaux photovoltaïques. Ce refroidissement est important car il augmente l'efficacitédes panneaux durant la saison chaude en printemps et en été.